Etre une femme, une épouse, une maman, une salariée, une gourmande, …

Bonjour à vous tous mes lecteurs/trices.
Tout d’abord, je tenais à m’excuser pour ma longue absence.
C’est à dire que depuis environ trois mois, l’organisation que j’avais mis environ 2 ans à mettre en place, a été balayée par la reprise de mon travail.
Ceci implique entre autre, – peut être que pour vous ça a été différent lorsque vous avez eu vos enfants,- une toute nouvelle organisation pour moi. Outre, la gestion de la logistique, la déculpabilisation de ne plus être une maman à temps plein, je travaille et, pas n’importe quel travail. Un travail chronophage avec des réunions le soir, enfin, les soirs…
Donc, je ne vais pas me plaindre de ma situation car j’aime ma vie mais la reprise du travail a été pour moi un vrai chamboulement.
Et dans tout cela alors, où suis-je ? Où en sont mes passions? la photo, la cuisine? Elles sont là, quelques part dans un coin de ma tête à côté de ma culpabilité de ne pas réussir à être une super maman bionique qui est capable de gérer les enfants, la maison,le mari, les travaux (menus) les tâches du quotidien, la santé, les passions..
J’ai récemment discuté avec une amie et, me suis rendue finalement compte que la culpabilité est un mal qui touche la plupart des femmes..finalement j’en ai conclu que ce n’est pas nécessairement la société qui nous fait culpabiliser mais l’essence même de notre être, un sentiment primaire qui existe depuis que la femme est femme.
Qu’en dites vous?
Je vous avoue que pour écrire cet article, j’ai mis de côté la table que je voulais peindre pour mon fils, la rénovation d’une vieille échelle en bois que je souhaite transformer en une belle bibliothèque et des cakes pop’s en chocolat pour mon autre petit garçon « malade » mais je tenais absolument à le faire, car mes passions me manquent et, je ne veux plus être cette personne qui dit « je n’ai pas eu le temps ». Finalement, le temps passe si vite que l’on aura jamais assez d’une vie pour tout faire alors au moins prendre le temps de faire les choses qu’on aime non?
Bon alors voilà, je suis de retour et cette fois, pour de vrai. Peut être que mes articles seront plus espacés mais je vous promets qu’ils seront beaux et bons -note pour plus tard, ne pas se mettre la barre si haute-
A très vite
**Anna**

Je vous en prie, laissez un commentaire